Le Tibet


Info utiles
Argent
Renmimbi Yuan
Décalage
été : +6h

horaire
hiver : +7h
Durée vol
10h
Langue
tibetain,chinois
Vaccins
non
Visa
oui

Flux rss des articles



agence ebookersagence hotels.comagence look voyagesagence promovacances

Tibet : 75ème anniversaire du dalaï lama fait du bruit

Venus célébrer l’anniversaire du père spirituel du Tibet, des milliers de Tibétains ont été de la fête. Le dalaï lama est populaire pour sa politique pacifiste contre l’oppression chinoise menée au Tibet. Maintenant âgé, il est également question de sa succession.

Devant 5.000 fidèles venus jusqu’à son temple de McLeod Ganj, non loin de Dharamsala,, situé au nord de l’Inde, ce vieux sage boudhiste s’adressent à sur une scène.

« Lorsque je regarde ces photos et que je constate le chemin parcouru, j’ai la certitude que mon existence n’a pas été vaine« , a-t-il déclaré en regardant les portraits affichés de lui-même.

Qin Gang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, interrogé depuis Pékin a précisé qu’« il n’y a que deux dates dont je me souvienne, la première est le 28 mars 1951, le jour de la libération pacifique du Tibet, la deuxième est le 23 mai 1959, le jour où le Tibet a appliqué les réformes démocratiques et où un million de serfs tibétains ont été libérés« .

Le dalaï lama est adulé en dehors de son pays. L’occident lui a prêté refuge en 1959 à l’occasion d’une manifestation civile contre les chinois. Il reçoit le prix Nobel de la paix en 1989, maître de la non-violence, pour avoir défendu une « voie moyenne »  qui conduit à l’ »autonomie culturelle ».

Le bouddhisme est pour lui la voie qui lui a permis de suivre les sentiers du bonheur et de la paix malgré les violences inhérentes. « Attention au temps. N’attrapez pas froid » est l’un de ses préceptes. Hospitalisé en 2009 pour des problèmes veineux, de nombreux successeurs sont déjà prêts à le remplacer. « Nous devons nous préparer pour ce jour et cela signifie qu’il faut avoir un gouvernement en exil fort et un bon système d’éducation pour la jeune génération« , a déclaré l’AFP Tsewang Rigzin, président du Congrès de la jeunesse tibétaine, porte-drapeau de la jeune garde indépendantiste.

Mots-clefs :

Palais du Potala, Tibet
Rechercher un vol
Un service Altavacances