Le Tibet


Info utiles
Argent
Renmimbi Yuan
Décalage
été : +6h

horaire
hiver : +7h
Durée vol
10h
Langue
tibetain,chinois
Vaccins
non
Visa
oui

Flux rss des articles



agence ebookersagence hotels.comagence look voyagesagence promovacances

Amélioration du tourisme au Tibet

Depuis le début de mois, de nombreux projets montrent que la Chine veut développer le tourisme dans cette région.

Le 30 octobre dernier, un nouvel aéroport civil a été mis en service au Tibet. Après l’ouverture de ceux de Lhassa, de Nyingchi, Qamdo et de Ngari, c’est au tour de la deuxième ville la plus importante du Tibet, Xigaze. Il se situe à près de 4 000 mètres d’altitude. Un premier avion de la compagnie Air China a donc atterri fin octobre à l’aéroport de la Paix, après être parti du Sishuan, au centre du pays, et avoir fait escale à Lhassa. Xu Bo, chef du Bureau de l’aviation civile du Tibet explique que d’ici 2020, ce nouvel aéroport devrait accueillir « 230 000 passagers et 1 150 tonnes de marchandises.»

Puis, le 1er novembre, s’est l’ouverture du premier hôtel de luxe dans la région autonome du Tibet qui a fait parler de lui. C’est dans la capitale, Lhassa, que le St. Regis Lhasa Resort a ouvert ses portes au public. Les autorités chinoises espèrent ainsi attirer un nouveau genre de tourisme dans le domaine du haut de gamme. « L’ouverture de cet hôtel met fin à l’histoire selon laquelle le Tibet ne possédait pas d’hôtels de luxe. Les hôtels Shangri-La Hotel et InterContinental Hotel seront construits à Lhassa en 2010. Ces hôtels haut de gamme aideront à promouvoir le tourisme au Tibet. », précise Wang Songping, directeur adjoint de l’Administration régionale du Tourisme du Tibet. De plus, ce nouvel hôtel sera écologique puisqu’il fonctionne avec l’énergie solaire, mais aussi géothermique.

Ces deux exemples font parti du projet de la Chine pour développer le tourisme dans le sud ouest du pays. En tout, c’est 70 milliards de yuan que le pays alloue depuis cinq au Tibet dans ce but. Aujourd’hui, c’est un projet d’améliorer de la distribution de l’électricité dans la région qui a été lancé. Le Tibet est la seule partie du pays qui ne soit pas encore reliée au réseau national. Cette décision, en plus d’augmenter le niveau de vie de la population, permettra aux nouvelles infrastructures de fonctionner correctement.

Mots-clefs : , , , , , ,

Palais du Potala, Tibet
Rechercher un vol
Un service Altavacances